Chiffres de mai 2020 : les ventes en lignes limitent les dégâts

Après les mesures de confinement qui ont concerné la totalité du mois d’avril, les magasins ont bénéficié de la réouverture progressive à partir du 11 mai. Au total, pour l’ensemble des circuits de distribution, les chiffres d’affaires – ventes en ligne comprises – ont connu un recul de 18,4 % au cours du cinquième mois de l’année.

Les chaînes grande diffusion ont enregistré une hausse de chiffre d’affaires de 6,1 %, notamment grâce à la dynamique des ventes du rayon enfant. Ce dernier a bénéficié d’un effet « rentrée des classes » après deux mois de confinement. Les chaînes spécialisées (hors chaînes grande diffusion), ont quant à elles subi un repli de chiffre d’affaires de 34,7 % en mai.

Les détaillants indépendants multimarques ont accusé en mai un repli d’activité commerciale de 36,9 %, tandis que les hypermarchés ont enregistré un retrait plus limité (- 7,1 %). Rappelons que les magasins à dominante alimentaire (hypermarchés et magasins populaires) ont pu rester ouverts pendant toute la durée du confinement.

Les grands magasins du boulevard Haussmann à Paris ont été, en revanche, pénalisés par leur réouverture tardive en toute fin du mois de mai. Ainsi les grands magasins et les magasins populaires ont accusé un recul prononcé de 53,4 % au cours du cinquième mois de l’année.

Les ventes en ligne, après les bons résultats d’avril (+ 22 %), ont bénéficié d’une croissance encore plus soutenue en mai : + 61,7 % en moyenne pour l’ensemble des circuits de distribution. La Vente à distance (y compris les pure players) a notamment connu une progression de 43,9 %. A fin mai, pour l’ensemble des circuits de distribution, les ventes en ligne ont enregistré une hausse de 10,2 % en valeur par rapport aux cinq premiers mois de l’année 2019.

Perspectives :

Pour les cinq premiers mois de l’année 2020, les chiffres d’affaires des distributeurs ont subi une baisse de 27,3 % en valeur par rapport à la même période de 2019. Les résultats du mois de juin, grâce à un retour à la normale progressif (entrée dans la deuxième phase de déconfinement), devraient permettre d’améliorer le cumul annuel.

On rappellera que nos prévisions effectuées au mois d’avril tablaient sur un deuxième semestre 2020 en retrait d’environ 5 % en valeur par rapport au deuxième semestre 2019. Sur l’ensemble de l’année 2020, les ventes devraient enregistrer, en moyenne, un recul de l’ordre de 20 % par rapport à 2019.

Résultats du mois de mai 2020 en valeur

Consommation d’habillement

INDICES DE CHIFFRE D’AFFAIRES, CVS A PRIX CONSTANTS 1990 = 100
Dernière observation : mai 2020

Cumul en valeur janvier-mai 2020 / janvier-mai 2019

Évolutions mensuelles des ventes d’habillement de mai 2019 à mai 2020

Variation du chiffre d’affaires* (en %) par rapport au même mois de l’année précédente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *