Agir pendant le confinement : 8 pistes pour préparer la sortie de crise

Le confinement ne doit pas signifier l’arrêt total des activités. Cette période doit au contraire être mise à profit pour préparer la reprise. Quelques pistes d’actions :

  1. Garder et consolider le lien avec ses équipes. Dans une situation aussi particulière, aussi anxiogène, il est essentiel de garder des rituels et d’intensifier les échanges. Cela passe par des outils collaboratifs de travail, des points réguliers visuels via Teams, Zoom, Skype, etc.. Une boucle What’sApp constitue également un atout pour des échanges informels. 
  1. Repenser son organisation. Une entreprise de mode court toujours après le temps. Ce confinement permet de réfléchir à son entreprise voire même de remettre à plat ses habitudes. Parmi les sujets essentiels : 
    • L’organisation de sa production. La crise du COVID montre combien il peut être dangereux de mettre tous ses œufs dans le même panier. Il est utile aussi de se poser la question si une délocalisation lointaine est toujours avantageuse en termes de coûts ? Ce n’est pas tant le coût/minute qui doit servir de guide mais le coût total d’une collection vendue. 
    • L’organisation de sa collection. Est-ce que mon offre ne doit pas repensée ? Devons-nous avoir des collections aussi importantes ? Le rythme est-il adéquat ?  N’est-il pas possible de répartir son activité autrement ?
    • Comment puis-je gagner en flexibilité, en agilité ? 
  1. Continuer de créer et de surprendre : c’est l’essence de la mode. Paradoxalement, cette crise laisse plus de temps pour être encore plus créatif. 
  1. Se lancer dans le digital. Non seulement, cette épidémie montre combien le digital est essentiel mais elle va renforcer le recours au digital. Pour les entreprises qui n’auraient pas franchi le pas, il est urgent de remédier à ce manque. Il est possible de créer un site et une boutique en ligne seul, grâce notamment à Shopify et Squarespace. 
  1. Approfondir la connaissance de ses clients. Cela est vrai pour toute entreprise mais aujourd’hui, l’analyse des données (la fameuse data) permet d’être beaucoup plus fin. Pour les marques qui travaillent principalement en B2B, une meilleure connaissance de ses distributeurs est aussi essentielle. L’étude sur la Révolution du Wholesale -publiée par la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin et soutenue par le DEFI- garde toute sa validité : Wholesale – 9 pistes pour mieux vendre la mode.
  1. Renforcer sa relation client. La relation client est au cœur de sa stratégie et il convient de profiter de ce confinement forcé pour la renforcer. Depuis plusieurs années, une marque ne se développe plus par ses seuls produits mais par le tissu de relations qu’elle crée, par sa communication et par tout ce que les autres disent d’elle. La communauté qu’une marque est capable de générer est tout aussi importante que les produits qu’elle crée. 

Cette période est donc idéale pour lancer des initiatives : 

    • Un écueil à éviter : pas de ventes promotionnelles qui seraient de mauvais goût pendant cette période sauf éventuellement à un fichier de clients connus.
    • Les réseaux sociaux notamment Instagram, mais aussi Facebook sont incontournables. Leur utilisation a augmenté de 63%. Avec ces média, les initiatives peuvent être multiples. Déjà des marques, des créateurs font preuve d’une incroyable inventivité : 
      1. Partage de la vie de l’entreprise
      2. Vidéos en ligne grâce aux talents de votre équipe : cours de yoga, de dessin, de pâtisserie, broderie, couture 
      3. Partage d’archives sur l’histoire de la marque
      4. Organiser des challenges, publier une newsletter
  1. Afficher ses valeurs et participer à une mode respectueuse. Depuis plus d’un an, l’aspiration au sens des citoyens, des consommateurs, des clients constitue une vague puissante que cette crise va puissamment renforcer. C’était l’objet du rapport du DEFI en mars 2019 suite au Festival d’Austin : « Un Monde en quête de sens » https://www.defimode.org/2019/07/15/monde-quete-de-sens-sxsw-mode/. Aujourd’hui, il est essentiel de :
    • Expliciter si ce n’est déjà fait les valeurs qui sont à l’origine de son entreprise. Expliciter pour être capable de les communiquer et pour qu’elles servent de fil rouge à son action, à sa communication. 
    • Approfondir le sujet de la mode durable. Beaucoup (trop) d’informations circulent à son propos. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une aspiration de plus en plus forte de la part des consommateurs (sans parfois eux-mêmes toujours savoir ce que cela recouvre). Il sera essentiel d’avoir progressé dans sa réflexion pour la sortie de crise.

Malgré cette complexité, des premières pistes pour réfléchir à court terme : 

  1. S’inspirer. Profitez de ce temps de confinement pour s’inspirer, que ce soit via Instagram, mais aussi pour lire des rapports que l’on a laissés de côté et que l’on a jamais eu le temps d’ouvrir :-), suivre des webinars qui se multiplient, lire évidemment la presse professionnelle française et étrangère.

Des pistes d’action et de réflexion pour contrer l’inquiétude du confinement et pour préparer demain.

 

One response to “Agir pendant le confinement : 8 pistes pour préparer la sortie de crise

  1. JE PROPOSE D’ORGANISER DES SALONS VIRTUELS POUR UNE DUREE DE 3 ou 4 JOURS, COMME UN VRAI SALON, MAIS EN LIGNE pour PRESENTER NOS COLLECTIONS TOUT EN RESTANT CHEZ NOUS.
    BIEN CHOISIR LES DATES. PASSER L’INFORMATION A DES ACHETEURS professionnelles CIBLES.
    EX : UN SALON POUR LES ACHETEURS COREENS, PRESENTER EN LIGNE COMME Si ON ETAIT CHEZ EUX,
    POUR PLUS D’IDEES VOUS POUVEZ ME CONTACTER.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *