Caroline Ritzler de retour avec Madame C Paris, un projet mêlant mode, art et liberté

C’est dans le 2E Arrondissement de Paris, rue Saint-Denis que l’équipe du DEFI a rencontré Caroline Ritzler dans son nouvel espace. La créatrice a investi les locaux d’une ancienne association pour sa nouvelle aventure, Madame C Paris. Le lieu qui pour elle est un véritable « dialogue entre les arts » est l’illustration de sa nouvelle philosophie.

« J’ai mis tout ce que j’aime dans ce projet. » nous confie la créatrice qui nous fait visiter son nouvel espace de 740m2. Un lieu qui regroupe son magasin et ses bureaux mais qui peut être transformé en lieu d’exposition, d’événements et de création. Un projet pour lequel elle s’est associée avec Franck Le Bozec.

La créativité est le maître-mot de la nouvelle histoire de Caroline Ritzler. Après avoir décidé de prendre du recul avec sa première marque qu’elle avait fondé en 2014, c’est en peignant qu’elle a trouvé l’inspiration pour son nouveau défi. Le C et le L de son logo sont la signification de « C’est Elle » mais aussi de  « C’est le Lieu » et représentent en même temps le C et le L de « Caroline » . Viendra par la suite un manifeste « écrit tard dans la nuit » (audible sur le compte Instagram de la marque) qui deviendra la ligne de son concept et qu’elle enregistrera avec Bénédicte d’Orglandes, jeune styliste qui l’accompagne dans ce nouveau chapitre.

Face à l’immensité du lieu, elle reste confiante : « On veut vraiment que ce lieu devienne un lieu de création, de création d’histoires car la création est un lâcher-prise. » Ce « lâcher-prise » dont la créatrice nous fait part s’illustrerait en éveillant les différents sens aussi bien sur des toiles qu’elle terminerait sur une combinaison ou bien à travers l’ouverture d’un bar clandestin où elle organiserait des dégustations de vins. Un espace où elle pourra expérimenter de nombreux concepts comme la vente d’antiquités par exemple. Son lieu souhaite accueillir à l’avenir un studio d’enregistrement, une salle de danse, idée ayant pour but de vendre grâce à cette pluridisciplinarité bien au-delà du produit, une nouvelle façon d’envisager la mode, de produire et de commercialiser. « On veut être des créatrices de bonheur. »

Ses locaux lui serviront à la fois, pour la création, le patronage et le shooting de ses collections et elle continue de faire confiance à Floritex, son fabricant du quartier Poissonnière avec qui elle travaillait déjà du temps où elle créait encore pour sa première entreprise. Elle adopte un côté responsable en développant le circuit-court en collaborant avec des ateliers d’impression textiles qui se trouvent dans sa rue et en réutilisant des tissus déjà créé. Elle a même participé à la création d’un masque (visible dans le dernier clip des Enfoirés) avec le dessin d’une de ses toiles et dont les profits sont reversés aux Restos du Cœur.

Caroline Ritzler souhaite créer avec Bénédicte des mini-collections tous les deux-trois mois ou « au gré des envies » en série limitée, un moyen pour les deux femmes de « résonner avec l’air du temps ». Des lignes confortables, élégantes et intemporelles qu’elle ne vendra plus en wholesale, privilégiant la vente en boutique et sur son site internet. Elle réinvente l’expérience d’achat en incitant les clients à s’immiscer dans un personnage en enfilant une pièce et en se mettant en scène. La marque propose même la customisation de certaines pièces et ce dans la journée.

Le lieu qu’elle a ouvert pendant les fêtes fait partie de son business model : « Ma boutique est l’axe principal de communication. » Elle compte donc sur la pluridisciplinarité du lieu et de ses services pour faire vivre son concept et parler de la philosophie de sa nouvelle marque.

Caroline Ritzler présentera très bientôt deux lignes de vêtements du nom de « Cadence » et « Décadence ». La première est une ligne très casual et « destinée à toutes » et la deuxième est une ligne plus excentrique et unique. Viendra ensuite une ligne de sac à main et la créatrice croise les doigts pour organiser un défilé pour le printemps.

Vous trouverez le Lieu de Madame C Paris au 226 rue Saint-Denis dans le 2e arrondissement, à droite au fond de la cour.

Site internet : Madame C Paris

Instagram : @madame.c.paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *