6 applications où les ados font leur shopping

L’application Dote et ses « shopping parties ».

Selon une étude de l’agence Barkley, la génération Z représente désormais un pouvoir d’achat compris entre 26 et 128 milliards d’euros, de quoi attirer l’attention des marketeurs. Mais où font-ils leur shopping ? Tour d’horizon des applications les plus plébiscitées pour leurs emplettes.

La plus connue : DePop

Lancée en 2013 au Royaume Uni, DePop est une plateforme où les utilisateurs peuvent vendre et acheter leurs vêtements. Le Plus ? Ces utilisateurs, souvent très créatifs, proposent des pièces customisées. Les jeunes shoppers peuvent scroller de nombreuses images mais aussi suivre le feed (fil) de leurs amis et y acheter les vêtements qui leur plaisent.

En juin dernier, il s’agissait de la 16e application la plus utilisée parmi la génération Z (chiffre basé sur les possesseurs d’iPhones), selon App Annie – plateforme d’analyse et d’analyse mobile. En juillet, la firme a annoncé une levée de fonds de 56 millions d’euros pour accompagner sa croissance, après avoir atteint 13 millions d’utilisateurs, selon TechCrunch.

La plus street : GOAT

8ème application la plus utilisée parmi la population Gen Z, GOAT propose des sneakers (baskets) neuves ou de seconde main. Réputée pour son service d’authentification, l’application a depuis son lancement en 2015 levé plus de 90 millions d’euros.

StockX, une autre markeplace dédiée aux sneakers, est davantage connue pour son site internet. Mais son application, lancée en 2016, est désormais la 17e la plus utilisée parmi la population génération Z. Un marché à surveiller sans aucun doutes, puisque les baskets se revendent désormais aussi cher que des produits de luxe (le site StockX permet par ailleurs de suivre le cours de chaque modèle, comme à la Bourse).

La plus IN : Dote

Lancée en 2014, Dote est un repère à influenceurs – et donc de followers de la génération Z. Sorte de centre commercial virtuel, l’application propose les marques favorites des jeunes consommateurs, d’Urban Outfitters à Sephora. Connue surtout pour attirer de nombreuses stars des réseaux Instagram et YouTube, la plateforme propose des lignes exclusives, à l’instar de la collection lancée en 2018 par la YouTubeuse Emma Chamberlain – désignée par Atlantic comme la YouTubeuse la plus influente à ce jour.

En avril, Dote a annoncé une levée de fonds de 11 millions d’euros, et lançait une nouvelle fonctionnalité, les Shopping Parties. Durant ces « fêtes », les influenceurs se filment en live sur l’application, partagent leurs produits favoris de la saison, pendant que leurs followers achètent ces produits. Selon App Annie, Dote aurait atteint les 10 millions d’utilisateurs actifs en juillet dernier.

La plus abordable : Wish

Bien que critiques de la fast fashion, les jeunes consommateurs ne boudent pas pour autant les vêtements aux prix abordables. Wish, marketplace où l’on peut trouver des objets de décoration, des accessoires électroniques ou des vêtements est, selon App Annie, la troisième application de shopping la plus utilisée par la cible – devançant Walmart (n°4) et Target (n°7).

En termes de présentation, l’application propose un scroll infini (où la page internet se charge en continu et ne se termine donc jamais) de produits sans marques. Les produits sont directement envoyés par des vendeurs chinois.

Au-delà du succès de l’application, les utilisateurs sont toutefois souvent déçus et le font savoir dans des vidéos de reviews postées sur YouTube : on peut par exemple y trouver des jeunes femmes essayant des vêtements achetés sur la plateforme (par exemple des robes de mariage à moins de 20$) envoyés dans la mauvaise taille, abîmés ou mal confectionnés.

La plus populaire en Chine : SHEIN

Classée respectivement au 13e rang, l’application chinoise SHEIN regorge de vêtements à petit prix, tels que des vestes en denim pour 17$ ou des combinaisons à 15$.

L’application et sa concurrente Wish comptabilisent un grand nombre de téléchargements à l’étranger, et surtout aux USA – SHEIN est par ailleurs l’annonceur n°5 sur l’AppStore dans la catégorie shopping.

En juin, SHEIN a devancé les applications d’enseignes comme Sephore (n°15) ou encore Nike (n°18).

La plus marketée : TikTok

Last but not leastTikTok, la plateforme de partage de courtes vidéos appréciées adolescents et jeunes adultes vient de lancer une nouvelle fonctionnalité permettant aux utilisateurs d’acheter les produits sponsorisés via le Hashtag Challenge, le tout sans quitter l’application. Ces challenges sponsorisés sont pensés pour la cible – les utilisateurs sont encouragés à se mettre en scène avec les produits et poster ces vidéos sur leur fil d’actualité. Ils peuvent également participer à des campagnes virales, comme celle en vue du lancement de l’épisode spécial Disney de l’émission américaine American Idol.

Cette nouvelle fonctionnalité e-commerce, appelée Hashtag Challenge Plus, permet d’ajouter une composante shopping au hashtag classique. De même, un onglet séparé permet d’accéder à une expérience in-app (à l’intérieur de l’application) où les produits de la campagne sont achetables directement dans l’application.

IN BRIEF

Réputée pour être très connectée, la jeune génération compte parmi ses rangs de nombreux early adopters (individus adoptant très tôt une nouveauté), qui par effet d’imitation attirent les moins téméraires de leurs camarades. Ces derniers plébiscitent les applications dites de social commerce permettant d’allier les aspects communautaires, d’utilisateur à utilisateur, à des fonctionnalités de shopping plus classiques, néanmoins hébergées directement dans ces applications.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This