Juin 2022 : une baisse de 7,7 % par rapport à 2021.

Les résultats définitifs du mois de juin 2022 indiquent une baisse de 7,7 % des chiffres d’affaires habillement des distributeurs par rapport à juin 2021. Pour rappel, la référence de juin 2021 était plutôt élevée ; les ventes avaient bénéficié d’une croissance de 25,4 % par rapport à juin 2020 pour s’établir à un niveau comparable à celles de juin 2019.

Les soldes d’été 2022, peu animés, n’ont pas permis d’inverser la tendance du marché (cette année les soldes d’été ont débuté le 22 juin, contre le 30 juin l’année dernière).

Finalement, si la situation s’améliore par rapport au point bas de juin 2020, l’activité commerciale de juin 2022 reste toutefois inférieure à celle de juin 2019.

Les ventes des magasins physiques ont subi au mois de juin un recul de 9,2 %, tandis que les ventes en ligne ont enregistré une hausse de 0,7 % par rapport à juin 2021. L’année dernière, la progression du commerce en ligne avait été de 2,0 % en juin 2021, par rapport à juin 2020.

Premier semestre 2022 : + 12,1 % par rapport à 2021, soit – 9,0 % par rapport à 2019

Dans un environnement économique peu favorable à la consommation, le bilan du premier semestre ne permet pas de retrouver les niveaux de marché du premier semestre 2019. L’inflation qui s’est accélérée avec les conséquences de la guerre en Ukraine a fragilisé le pouvoir d’achat des consommateurs, ce qui les a conduits à revoir leurs arbitrages de consommation, au détriment de l’habillement.

Pour le premier semestre de l’année 2022, les ventes d’habillement sont certes supérieures à celles de la faible référence du premier semestre 2021, pendant lequel a eu lieu le troisième confinement (+ 12,1 %) mais elles restent en retrait par rapport aux six premiers mois de l’année 2019 (- 9,0 %).

Les ventes en ligne ont connu un recul de 18,8 % au cours du premier semestre 2022 par rapport à la référence très élevée du premier semestre 2021 (+ 29,4 % par rapport au premier semestre 2020).

Prévisions 2022

Si le deuxième semestre 2021 avait atteint un niveau comparable à celui du deuxième semestre 2019, les perspectives pour le deuxième semestre 2022 restent incertaines. Nous pouvons cependant envisager trois scénarios.

  • Premier scénario 2022 : + 9 % par rapport à 2021

Le plus optimiste des trois, ce scénario retient l’hypothèse d’une croissance de la consommation d’habillement de 8 % au cours du deuxième semestre 2022, par rapport au deuxième semestre 2021. Dans ce cas de figure, le deuxième semestre 2022 serait en hausse de 9 % par rapport à la même période de 2019. Cet effet de rattrapage par rapport à un début d’année peu animé permettrait de retrouver pour l’ensemble de l’année 2022 le niveau de marché de 2019.

  • Deuxième scénario 2022 : + 5 % par rapport à 2021

Ce scénario table sur un gain d’activité commerciale de 2 % au cours du deuxième semestre 2022 par rapport à la même période de 2021, soit + 3 % par rapport au deuxième semestre 2019. Pour l’ensemble de l’année 2022, le niveau de marché resterait inférieur de 3 % à celui de 2019. Ce scénario qui retient l’hypothèse d’une amélioration de l’activité commerciale sans toutefois retrouver le niveau de 2019 semble plus réaliste.

  • Troisième scénario 2022 : + 3 % par rapport à 2021

C’est le scénario le moins favorable, il envisage un repli des ventes de 3 % au cours du deuxième semestre 2022, par rapport au deuxième semestre 2021, soit – 2 % par rapport au deuxième semestre 2019. Sur l’ensemble de l’année 2022, le recul serait de 5 % par rapport à 2019.

RÉSULTAT DU MOIS DE JUIN 2022 EN VALEUR

CONSOMMATION D’HABILLEMENT

CUMUL EN VALEUR JANVIER – JUIN 2022 / JANVIER- JUIN 2021

ÉVOLUTION DES VENTE D’HABILLEMENT JANVIER – JUIN 2022 / JANVIER JUIN 2019

ÉVOLUTIONS MENSUELLES DES VENTES D’HABILLEMENT DE JUIN 2021 À JUIN 2022

Pour consulter les chiffres des mois précédents, rendez-vous dans notre rubrique : Chiffres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This