Deux startups pour revaloriser vos invendus : Commitment et Studio Paillette

De nouvelles dispositions de la loi AGEC interdisant notamment l’élimination des invendus textiles sont entrées en vigueur le 1er janvier dernier. Nous vous avions alors partagé un article de Re_fashion identifiant des solutions pour revaloriser vos invendus : soldeurs, dons, location, recyclage ou encore upcycling.

Aujourd’hui nous vous proposons de rentrer dans le concret et de découvrir deux startups proposant des débouchés pour vos invendus.

Commitment

Commitment est une startup fondée par Julie Coulot et Carole Debris. Experte dans le domaine de la communication financière pour les grands groupes, Julie Coulot a été formée à la RSE dès le début de sa carrière. C’est en suivant un MBA à l’Institut Français de la Mode qu’elle a rencontré sa future associée Carole Debris, ex-directrice commerciale passée par Kenzo et Stéphane Kelian.

La startup propose « une transformation créative et efficace des matières » issues de stocks dormants en collaboration avec des partenaires industriels et des ingénieurs matières. Commitment procède ainsi : après une étude de faisabilité de la transformation des stocks de leur client, elle propose une ou plusieurs solutions sur-mesure et en adéquation avec l’ADN de la marque au sein de trois grands champs : économie circulaire (les stocks sont transformés en une nouvelle matière première réintégrée dans la chaîne de valeur du client permettant de créer de nouveaux textiles pour ses collections mais pouvant également servir pour la décoration de ses boutiques/bureaux ou encore pour la création d’objets commercialisables), valorisation responsable (transformation en une nouvelle matière première utile pour le gisement d’autres industries) ou même création d’une oeuvre d’art. A la fin du processus, la startup délivre un certificat de fin de vie des stocks en partenariat avec un organisme certificateur.

Pour les clients qui souhaitent se lancer dans le recyclage, Commitment propose de commencer par un projet pilote « nous proposons souvent des projets pilote sur un produit phare ou sur des matières phares pour toucher du doigt ce que l’on appelle l’économie circulaire. », explique Julie Coulot. Pour ceux qui choisissent la valorisation responsable en boucle ouverte, Commitment peut réaliser une ACV (analyse de cycle de vie) de transformation. Enfin, la startup offre à ses clients la possibilité d’être accompagnés sur la communication de leurs engagements et la sensibilisation de leurs collaborateurs en la matière.

La startup a d’ores et déjà travaillé sur le recyclage de sneakers, sur le recyclage de chutes de tricot, sur la réalisation d’un objet décoratif d’exception qui sera commercialisé ainsi que d’une oeuvre d’art pour un fournisseur Métier d’Art de Chanel. Ses tarifs se composent d’une partie fixe (1000 euros pour l’étude de faisabilité déductibles de la facture finale si le projet est validé) et d’un pourcentage sur l’enveloppe globale du projet (à la façon d’un cabinet d’architecte d’intérieur par exemple).

Pour en savoir plus :

Commitment

Studio Paillette

Studio Paillette est une startup de location de vêtements qui revalorise des invendus fondée par Léa Germano, styliste de parcours formée à la Parsons School of Design et Central Saint Martins, aujourd’hui incubée au sein d’IFM Entrepreneurs. Le projet a été co-créé avec son associé Timothé Dufour, formé à l’ENSCI Les Ateliers et actuellement Designer UX/UI chez PWC. Il a entièrement créé et développé le site pour que l’expérience utilisateur soit aussi innovante que le service proposé. 

Après avoir débuté sa carrière chez Marc Jacobs puis Balmain, Léa Germano a éprouvé le besoin d’exprimer sa créativité en lançant son propre concept dans la mode. Consciente des problématiques environnementales et des difficultés parfois rencontrées par les jeunes créateurs pour se lancer, Léa a écarté l’idée de créer une nouvelle marque pour lancer une startup de location de vêtements invendus avec une direction artistique qui est le moteur de la sélection des pièces et de la construction des looks. Léa Germano raconte « Ma grand-mère travaillait chez Bloomingdale’s, j’ai toujours été sensible aux vêtements qu’elle collectionnait et à leur tenue impeccable dans le temps. Ce qui compte véritablement, ce sont les silhouettes. Il est possible d’assembler toute pièce bien pensée en un look nouveau  ».

Studio Paillette propose la location au mois de pièces fortes destinées à la vie de tous jours afin de « pimenter le quotidien ». Léa et Timothé ont construit un business model sur-mesure : Studio Paillette n’achète pas les stocks mais reverse un pourcentage de la location aux marques clientes. Un business model rentable pour les deux parties intéressées : « Si la pièce fonctionne bien et qu’elle est louée régulièrement (durée de vie estimée à deux ans en moyenne), elle rapportera plus à la marque que la vente à un destockeur », explique Léa. Leur offre se veut complémentaire à celle des outlets (dont les produits sont plus basiques) et permet également aux marques de bénéficier d’une image créative et pointue qui préserve la perception du prix tout en leur offrant la possibilité d’accéder à une nouvelle clientèle.

Côté client final, il s’agit d’une offre nouvelle qui se différencie des services de location de tenues de cérémonie ou des abonnements à des boxes dont les clients ne choisissent pas la composition. Le tarif de la location d’une pièce au mois équivaut à 10% du prix de la pièce en boutique. « Les modèles proposés sous forme de looks disruptifs permettent de trouver de l’inspiration et de tenter des styles que l’on n’ose pas d’habitude. » ajoute Léa.

Depuis le lancement du site en septembre, l’entreprise compte une cinquantaine de clientes actives et travaille avec des marques telles que Ganni et Inès de la Fressange. Son objectif est d’offrir une belle profondeur de stocks tout en ayant une véritable voix stylistique et des éditos créatifs. Un des moteurs de croissance est son réseau d’ambassadrices engagées dans la slow-fashion.

Les marques qui souhaitent collaborer peuvent écrire à contact@studio-paillette.com.

Retrouvez également Studio Paillette sur Instagram : @studio_paillette

Studio Paillette

Pour plus d’articles sur la mode responsable, consultez la catégorie dédiée sur notre blog : www.defimode.org/moderesponsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This