Les 10 tendances de 2022 pour le secteur selon The State of Fashion

Business of Fashion et le cabinet McKinsey & Company ont sorti la semaine dernière leur édition annuelle du rapport The State of Fashion qui présente les grandes tendances qui façonneront le secteur pendant l’année à venir. Le DEFI vous dévoile ici les 10 tendances 2022 figurant dans le document. Pour lire le rapport, rendez-vous ici : The State of Fashion 2022.

Une reprise inégale 

La reprise sera inégale selon les marchés de consommation et les régions d’approvisionnement. Les entreprises de mode implantées à l’international devront donc être vigilantes quant à leurs investissements à l’étranger.

Un sourcing difficile

Blocages, coûts d’expédition en hausse, pénuries, etc. :  les entreprises devront repenser leur stratégie de sourcing avec un management de pointe de la chaîne d’approvisionnement et une plus grande flexibilité afin de pouvoir répondre à la demande de leurs clients.

Le luxe domestique

Avec le ralentissement des voyages, les acteurs du luxe vont devoir se concentrer sur leurs marchés nationaux et investir dans des canaux e-commerce locaux plutôt que de miser sur les réseaux retail et duty-free internationaux.

Un « reboot » de la garde -robe

Après une longue période homewear, les consommateurs ressentent une envie de nouveauté, amplifiée par une plus grande liberté sociale. Les marques doivent collecter et utiliser leurs données clients pour construire une offre au plus près de leurs nouveaux besoins.

Un état d’esprit « Métavers »

Les acteurs de la mode vont profiter de l’engouement autour du Métavers pour engager leur jeune clientèle qui représente un segment à forte valeur ajoutée. Ils devront explorer le potentiel des NFT, du gaming et de la mode virtuelle, qui offriront dans le même temps de nouvelles perspectives pour la créativité, la construction de communautés et le développement des ventes.

Le social shopping

Le social shopping prend de l’ampleur grâce au développement de nouvelles fonctionnalités et au fait que les consommateurs soient de plus en plus à l’aise avec ce nouveau canal. Les marques devront redoubler d’effort pour personnaliser les parcours d’achat et profiter des opportunités offertes par la technologie comme le livestreaming et les essayages en réalité augmentée.

Les textiles circulaires

Un des leviers majeurs pour réduire l’impact environnemental du secteur est le recyclage en boucle fermée. Les entreprises vont devoir commencer à intégrer les impératifs liés au recyclage dès la phase de création et développer des processus de collecte et de tri.

Des « passeports produits »

Dans un souci d’authentification, de transparence et de mode durable, les marques utilisent désormais plusieurs technologies pour stocker et partager des informations avec leurs clients et partenaires. Pour tirer le meilleur parti de ces « passeports produits » qui peuvent aussi aider à lutter contre la contrefaçon, à se différencier et à améliorer la fidélisation, les entreprises devront se rassembler autour de standards communs et s’engager dans des projets pilotes à grande échelle.

La cyber-résilience

À mesure que les entreprises se digitalisent, elles sont de plus en plus souvent la cible de cyberattaques et confrontées à des risques relatifs au traitement des données. Les marques devront agir de toute urgence pour renforcer leur protection et faire de la sécurité numérique un impératif stratégique.

Une pénurie de talents

Les entreprises du secteur de la mode qui s’appuient sur leur image de marque ou sur le secteur pour attirer ou retenir des talents vont devoir redoubler d’effort. La concurrence accrue, à la fois entre les acteurs de la filière mais aussi entre les différents secteurs, crée une augmentation des postes vacants. Les collaborateurs, du top management aux vendeurs, reconsidérant leurs priorités, les entreprises vont devoir offrir un environnement de travail plus flexible, diversifié et numérisé.

Pour plus d’articles stratégiques, rendez-vous ici : www.defimode.org/strategie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This