Mars 2020 : chute des ventes de 60,9 % par rapport à mars 2019

L’activité des distributeurs a été paralysée par la fermeture inédite des points de vente à la suite de la mise en place des mesures de confinement le 17 mars.

Si les magasins à dominante alimentaire ont pu continuer à vendre des vêtements, à l’image de Monoprix et des hypermarchés, les consommateurs ont privilégié les « achats de première nécessité ». Par ailleurs, la moindre dégradation des ventes en ligne (- 13 % en moyenne pour tous les circuits de distribution) est loin d’avoir compensé la chute des chiffres d’affaires des magasins. 

Au total, pour l’ensemble des circuits de distribution (hors VAD), les chiffres d’affaires – ventes en ligne comprises – ont chuté de 60,9 % au cours du troisième mois de l’année.

Pour le premier trimestre de l’année 2020, les chiffres d’affaires des distributeurs ont subi un retrait de 18,2 % en valeur par rapport à la même période de 2019.

Perspectives :

Le confinement ayant concerné la totalité du mois d’avril, les évolutions d’activité commerciale attendues pour le quatrième mois de l’année seront encore plus dégradées que celles de mars. Pour les mois suivants, les incertitudes sont nombreuses tant sur la durée de la crise que sur la possibilité d’un “retour à la normale”. On ne peut exclure aujourd’hui un changement dans le comportement des consommateurs, à l’instar de ce que l’on observe en Chine, avec un retour à la consommation de mode très progressif.

Consommation d’articles d’habillement en mars 2020

Évolution en % de la consommation d’habillement mars 2020 / 2019

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This