Amazon brevette un miroir pour vous habiller virtuellement

Amazon a dernièrement déposé un brevet destiné à la création d’un miroir d’essayage en réalité mixte. Concrètement, une telle innovation devrait permettre aux consommateurs de pouvoir essayer virtuellement des vêtements depuis leur domicile. Décrivant un objet partiellement réfléchissant et transmissif, alliant des écrans, des caméras et des projecteurs, le brevet mentionne également la création de cette représentation en réalité mixte. Ledit miroir opérerait comme un scanner de son environnement afin de générer un modèle virtuel de son utilisateur et de déterminer quelles images de l’objet il doit lui renvoyer. Une fois cette opération réalisée, les vêtements et paysages virtuels sont alors projetés par le miroir, résultant en une représentation à mi-chemin entre le virtuel et le réel, aidant l’utilisateur à mieux visualiser sa tenue.

Si l’idée paraît d’emblée excitante, il est nécessaire de garder à l’esprit qu’un dépôt de brevet par une entreprise ne garantit en rien que le produit qui en fait l’objet verra le jour dans un avenir proche. Cependant, un tel choix stratégique offre une certaine visibilité sur les ambitions du géant de la technologie, qui s’affaire activement à étendre son influence sur le marché de la mode. Avec un tel miroir, une innovation à la fois aisément représentable et authentiquement désirable pour tout consommateur, Amazon s’offre l’opportunité de devenir un acteur à la fois crédible et utile du secteur. D’autant plus lorsque l’on se remémore les innombrables initiatives en la matière que le géant du e-commerce a su prendre en quelques années : on se souvient du lancement de ses propres lignes de vêtements et de son propre service d’essayage à domicile (à la mécanique similaire à celle de la société Stitch-Fix), son application de comparaison de looks, son Intelligence Artificielle (à l’algorithme potentiellement apte à se substituer aux créateurs et à repérer les tendances pour créer des vêtements à partir de ces données) et enfin, sa caméra à contrôle vocal Echo Look (objet capable de prendre des photos ou vidéos de son utilisateur afin de lui faire des recommandations tel un styliste personnel). 

Lorsque l’on fait tous ces rapprochements, il paraît évident que la technologie dernièrement brevetée fonctionnera en synergie avec l’ensemble de l’offre mode d’Amazon (en particulier Echo Look), offrant un point de contact et une gamme de produit potentiellement désirable à chaque étape du processus d’achat (de la suggestion à l’essayage jusqu’à l’achat final). Et bien qu’il faille rappeler que la mise au point d’un tel objet n’en est pas encore au stade primaire de son développement, gardons à l’esprit qu’il concrétise l’acquisition de la startup Body Labs, startup spécialiste de la modélisation du corps en 3D, réalisée en octobre dernier. 

À la lumière de ces faits, nul doute qu’Amazon s’apprête à concevoir une expérience d’achat sans pareille, lui garantissant également une mainmise sur les suggestions de produits, dont la firme de Jeff Bezos entend bien tirer profit.

IN BRIEF

Un brevet déposé par Amazon en vue de mettre au point un miroir d’essayage en réalité mixte donne une vision plus claire des ambitions du géant de la technologie pour le marché de la mode. Si ce simple dépôt n’équivaut pas à un lancement sur le marché, ce choix stratégique en dit long sur son parti-pris, s’apparentant presque à la création d’un écosystème holistique d’achat, par rapprochement avec des innovations telles que Echo Look, capables de révolutionner l’achat d’articles de mode.

CET ARTICLE A ÉTÉ RÉDIGÉ PAR FUTUR404, DANS LE CADRE DU SOUTIEN À L’INNOVATION & AUX ENTREPRISES DE LA MODE DU DEFI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This