Point au 31 mars sur la fabrication de masques par la filière

Face à la pénurie de masques, la filière française de mode s’est mobilisée dans le cadre du Comité Stratégique Filière Mode Luxe présidé par Guillaume de Seynes, en étroite collaboration avec Bercy et la Direction Générale des Entreprises. 

Quelques entreprises françaises spécialisées fabriquent les masques destinés aux personnels de santé. Une grande partie des masques FFP2 et FFP3 viendra de l’importation. 

Sinon, la vaste majorité de l’activité nationale se concentre principalement sur la fabrication de masques dits barrières qui confèrent une protection optimale pour les salariés et les clients des autres industries. Un travail considérable a été réalisé par un grand nombre d’acteurs publics et privés -comité stratégique filière mode et luxe, fédérations, pôles de compétitivité, IFTH, organismes publics, mode grand ouest, entreprises privées et DEFI- pour aboutir à un processus fiable, à un partage d’informations efficace et fluide, des spécifications matières et fabrication. 

A noter que le point le plus crucial est celui des matières. En effet, classiquement la fabrication des masques requiert un non tissé spécifique qui n’est pratiquement plus fabriqué en France. Il a fallu trouver des solutions alternatives.

Aujourd’hui :

  • Les spécificités des masques barrières ont été précisées par les 3 ministères -santé, économie et finances, travail- https://www.entreprises.gouv.fr/covid-19/liste-des-tests-masques-de-protection
  • L’AFNOR a réalisé un travail remarquable en une semaine avec une centaine d’experts et d’organisations (dont le DEFI parmi 110 participants !)) pour mettre au point un référentiel pour ces masques barrières : https://telechargement-afnor.org/masques-barrieres. Il vous sera demandé vos coordonnées afin que vous soyez tenus au courant des évolutions, notamment sur les matières agrées.
  • Un site sert de point central des initiatives, notamment pour la fabrication des masques. Si vous voulez/pouvez agir, il est important de s’enregistrer sur ce site www.csfmodeluxe-masques.com

Aujourd’hui, plus de 200 confectionneurs sont inscrits, ainsi que 150 producteurs de matières et accessoires. Pour sa part, le DEFI a envoyé à toute sa base fabricants les informations sur le site et les critères techniques des masques. 

Ce site est doublé d’un groupe What’sApp animé avec dynamisme et professionnalisme par Guillaume Gibault, le DG du Slip Français.

  • A ce jour, la Direction Générale de l’Armement teste les prototypes qui lui sont envoyés. Pour chaque prototype de masques testé, un bulletin détaillé est remis. Il permet : 
    • A l’entreprise de savoir si oui ou non, elle est dans les critères. Si oui, elle figurera dans la liste des entreprises publiées sur le site www.entreprises.gouv.fr
    • A un groupe d’experts de tirer des conclusions sur les matières adéquates pour les masques . Cette liste est partagée avec l’AFNOR et le site CSF. 
  • Euratex, la fédération européenne du textile et de l’habillement, publie les offres matières de l’Europe entière https://euratex.eu/covid-19

La mobilisation des entreprises françaises est admirable. Elle montre combien l’industrie de la mode est pleine de vitalité et a au cœur de son ADN des valeurs fortes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This