La Paris Fashion Week Femme débutera lundi

La Paris Fashion Week Femme Printemps-Été 2021 s’ouvrira ce lundi 28 septembre avec un programme dense comportant plus de 80 événements répartis sur 9 jours.

Le calendrier officiel réunira 19 défilés et 20 présentations physiques largement relayés en ligne ainsi que 45 événements digitaux. Il accueillera de nouvelles maisons : AMI, CECILIE BAHNSEN (Danemark), ENFANTS RICHES DEPRIMES (USA), ESTER MANAS, GABRIELA HEARST (USA) , MOSSI, SITUATIONIST (Georgie), S.R STUDIO LA. CA. (USA), VEJAS et WALES BONNER (Royaume-Uni).

Parmi les maisons qui organiseront des défilés physiques, on peut retrouver COPERNI, VICTORIA/TOMAS, CHRISTIAN DIOR, KOCHÉ, KENZO, GAUCHERE, ACNE STUDIOS, BALMAIN, CHLOE, ISABEL MARANT, YOHJI YAMAMOTO, HERMÈS, AMI, GABRIELA HEARST, PACO RABANNE, CHANEL et LOUIS VUITTON.

Le showroom de créateurs émergents SPHERE se tiendra aussi physiquement au Palais de Tokyo du 30 septembre au 4 octobre. Il accueillera BLUE MARBLE, BORAMY VIGUIER, BOYAROVSKAYA, EGONLAB, GERMANIER, KENNETH IZE, MANSOUR MARTIN, MOSSI et THEBE MAGUGU.

Pour tous ces événements, la Fédération de la Haute Couture et de la Mode a établi un protocole sanitaire spécifique en conformité avec les recommandations des pouvoirs publics. Les fonctionnalités du dispositif digital ont été renforcées depuis la dernière fashion week avec une plateforme accessible au grand public et avec des espaces réservés aux professionnels qui accueillera les rubriques suivantes : calendrier, magazine, événements, partenaires, Maisons et SPHERE en format digital.

Malgré la crise sanitaire, cette nouvelle saison réaffirme la place de Paris comme capitale mondiale de la mode dans un contexte de guerre économique. Comme Clarisse Reille l’explique dans un post sur le réseau Linkedin : «  il est très probable qu’il ne restera pas 4 capitales internationales de la mode après la crise. […]. Or, Paris devrait être la grande gagnante de cette bataille : par le rayonnement de ses maisons de luxe, la création d’avant garde qu’elle a toujours favorisée, par l’accueil de longue date des créateurs étrangers, par le dynamisme et la profondeur des actions de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode

Le DEFI travaille main dans la main avec la Fédération de la Haute Couture et de la Mode pour contribuer à cet enjeu essentiel. Partenaire historique de la Paris Fashion Week, il participe chaque année au financement de défilés et de présentations de jeunes créateurs. Le DEFI soutient également le showroom SPHERE depuis sa création.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This