Le podcast : un média plus intime et engagé pour votre stratégie de marque

Avec plus de 113 millions d’écoutes ou de téléchargements dans le monde selon Médiamétrie, le podcast est devenu un média utile pour la communication des entreprises. Se démarquant des réseaux sociaux, il intéresse de plus en plus de marques de luxe qui se sont lancés sur les différentes plateformes d’écoutes avec leur propre émission. Le DEFI analyse pour vous cette nouvelle tendance qui fait de plus en plus de bruit.

En quelques chiffres…

Si les réseaux sociaux sont devenus essentiels pour maintenir le contact, on sous-estime encore l’impact du podcast sur les auditeurs. 54% des Français ont écouté des podcasts au cours des mois marqués par le confinement d’après Audi-On et Happydemics. Alors que nous accordons cinq minutes d’attention sur le billet d’un blog ou une vidéo sur Youtube, nous restons à l’écoute pendant une trentaine de minutes durant une émission. Pas moins de 4 jeunes sur 10 écoutent du contenu en ligne, contrairement à la génération X ou les Baby Boomers plus habitués à la radio. Le podcast stimule la mémoire sensorielle et on retient 80% des informations transmises. Selon Chris Beer, responsable de l’intelligence Marketing chez GlobalWebIndex  à Londres, 13% des auditeurs découvrent de nouvelles marques durant une émission, presque autant que la publicité en ville.

Quels sont les avantages pour les marques ?

Si des maisons comme Dior, Chanel ou Hermès se sont lancées dans la construction de leur propre émission, c’est parce que ce nouveau moyen de communication présente de nombreux avantages. Le podcast est d’abord un média intimiste. Au moment du confinement, les marques s’adressaient à leur communauté via les publications sur les réseaux sociaux. L’audience est plus large et le contenu est rapide. Le podcast de par son contenu plus long prend le temps de creuser sur un sujet. De plus, la voix donne l’impression de faire partie d’une conversation, ce qui stimule le sentiment d’appartenance à une communauté. « Comme tout le monde était chez soi, parfois isolé, c’était aussi un moment opportun de pouvoir entrer en relation, non pas uniquement avec les clients mais avec toute une communauté d’intérêt autour des marques. » explique Nathalie Lemonnier, fondatrice du cabinet Lemon Think, spécialisé dans le conseil en stratégie digitale et relation client.

Autre avantage qu’apporte le podcast est l’absence de barrière sociale. Contrairement à certains codes que les maisons adoptent dans leur communication visuelle (boutiques, publicités, etc.) et qui ont tendance à exclure, le format audible est uniformisé ce qui favorise le sentiment d’appartenance.

Il permet aussi de mettre en avant ses valeurs et ses engagements qu’ils soient écologiques ou sociétaux. « C’est le cas des Dior Talks. On y retrouve cette valeur de féminisme qui a été lancée pendant les défilés, mais on va aller plus loin puisqu’il y a notamment des interviews de nombreuses personnalités sur le sujet. » raconte Nathalie Lemonnier. Cela nécessite néanmoins à accepter de faire preuve de transparence dans votre stratégie : « si les marques ne sont pas transparentes ou ne respectent pas leurs engagements, choses importantes pour cette jeune génération, elles auront beau maîtriser leurs contenus, elles pourront de la même manière que sur les réseaux sociaux être mises à mal. »

De nombreux avantages donc pour à la fois augmenter votre chiffre d’affaires mais aussi communiquer sur vos objectifs.

Pour lire le commentaire de Chris Beer sur Internet Retailing : GUEST COMMENT: Retail brands should stop underestimating podcasts | InternetRetailing 

Pour lire l’article de l’étude Audi-on & Happydemics : Pourquoi intégrer le podcast dans votre stratégie marketing actuelle ? | Powertrafic

Pour lire l’interview de Nathalie Lemonnier sur Fashion Network : Le podcast, nouveau média intimiste et engagé des maisons de luxe | Fashion Network

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This