Les éléments clés d’une stratégie d’influence basée sur la création de contenus selon Vogue Business

Vogue Business a publié un article sur la façon d’utiliser des contenus générés par les utilisateurs (User Generated Contents ou UGC) pour réussir sa stratégie d’influence. Nous vous en proposons une rapide synthèse.

Selon l’article, le marché mondial des plateformes de marketing d’influence représentera 143,1 milliards de dollars d’ici 2030. Dmitri Cherner, directeur adjoint des partenariats avec les influenceurs chez Ruggable (une marque de tapis lavables), a observé une augmentation de 32 % de son taux de conversion lorsque les contenus sont réalisés par des influenceurs au lieu d’être développés en interne. Si le contenu UGC confirme ainsi sa capacité à développer les ventes et l’image d’une entreprise, la façon de les utiliser a toutefois évolué.

Comment réussir sa stratégie d’influence grâce à l’UGC ?

  • Faire des influenceurs une extension de l’équipe marketing : alors que les partenariats étaient auparavant basés sur la performance, les marques s’associent désormais avec des influenceurs essentiellement pour la création de contenus. Cela leur permet notamment d’accéder à un contenu « frais et dans l’air du temps ».
  • Renoncer à un certain contrôle : les influenceurs partagent des moments du quotidien et bénéficient d’une relation intime et authentique avec leur audience. Ainsi, les marques doivent offrir aux créateur de contenus la possibilité de promouvoir les produits à leur manière. La marque Tonal (entreprise d’équipements de sport), par exemple, préfère demander aux influenceurs de dévoiler ce qu’ils aiment dans leurs produits plutôt que de leur indiquer précisément ce qu’ils doivent dire.
  • Diversifier ses partenariats influenceurs : si les experts sont extrêmement influents, pour Olaplex (marque de soins capillaires), le défi consiste à faire en sorte que les partenariats soient plus diversifiés et inclusifs afin de représenter fidèlement tous leurs consommateurs. Selon l’article, le handicap reste par exemple sous-représenté par les marques.
  • Utiliser l’UGC comme outil d’analyse : l’ UGC permet de tester des produits et d’obtenir rapidement des informations sur les consommateurs ainsi que des commentaires sur les produits. Cela réduit les dépenses allouées aux études de marché.
  • Créer des relations plus durables entre les influenceurs et les marques : engager un partenariat long terme permet d’associer véritablement la marque au style de vie du créateur de contenus.

Pour plus d’articles de Stratégie, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This