Pourquoi le Twistron pourrait révolutionner le marché du wearable

Véritable frein à l’essor des vêtements connectés, la si encombrante batterie, pourrait se voir bientôt remplacée par un matériau conducteur conçu par des chercheurs américains de l’Université du Texas et présenté en Août dernier dans la revue Science : le Twistron.

Constitué de nanotubes de carbone conducteurs, sortes de cylindres flexibles et creux 10.000 fois plus fins qu’un cheveu humain, le Twistron est une fibre innovante capable de générer puis de récolter de l’énergie électrique. Grâce à la torsion des nanotubes directement intégrés aux vêtements, le fil Twistron donne ainsi naissance à des vêtements intelligents non seulement dépourvus de batteries, mais également à l’empreinte écologique faible.

“Travailler au développement d’une énergie électrique générée à partir des mouvements du corps est une des stratégies qui pourrait permettre de s’affranchir de nos batteries. Aujourd’hui, notre fil est capable de produire une énergie électrique jusqu’à cent fois supérieure (en termes de rapport masse/énergie), par comparaison aux autres fibres tissables actuellement répertoriées.” commente Ray Baughman Directeur de l’Institut des NanoTechnologies de l’Université du Texas de Dallas.

Grâce aux mouvements de torsion et de tension du fil, le matériau convertit les mouvements mécaniques (somme des énergies dites potentielles mécaniques et cinétiques) et pourrait ainsi être capable d’apporter le surplus d’énergie nécessaire aux vêtements connectés du futur.

Testé dans différentes situations (par intégration aux vêtements, mais aussi pour générer de l’énergie verte grâce aux courants marins, laissant envisager une utilisation à échelle industrielle), l’équipe de scientifiques entend pour l’heure se concentrer sur son application dans le domaine médical.

IN BRIEF 

Les chercheurs américains de l’Institut des Nanotechnologies de l’Université du Texas ont présenté en Août dernier le Twistron, un matériau capable de révolutionner notre rapport aux vêtements intelligents en supprimant leur recours à une batterie. Ce matériau, plein de promesse, constitue également une source de création et de consommation d’énergie plus propre, applicable aux marchés de l’habillement comme dans de nombreuses industries clés (énergie, santé,…).

Cet article a été rédigé par futur404, dans le cadre du soutien à l’innovation & aux entreprises de la mode du DEFI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This