Bianca Saunders, EgonLab, Aswad et Spinnova lauréats de la 32e édition du prix de l’ANDAM

Les jurés de l’ANDAM ont délibéré au Palais Royal le 1er juillet dernier pour élire les gagnants des différentes catégories de cette 32e édition. L’annonce des résultats s’est déroulée dans les jardins du Palais Royal, en présence de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot et de Clarisse Reille, directrice générale du DEFI, partenaire historique du prix de l’ANDAM depuis sa création.

Le vainqueur du prix de l’Innovation, Spinnova avait été révélé bien avant l’annonce des lauréats des autres catégories. Mais c’est le 1er juillet, dans les enceintes du Ministère de la Culture, que le jury de cette année a examiné, passé en détail les dossiers et les créations de chaque finaliste des catégories restantes.

En fin d’après-midi, ils se sont rassemblés dans les colonnes de Buren pour annoncer les grands gagnants.

Bianca Saunders, lauréate du grand prix de l’ANDAM

La britannique créatrice de prêt à porter pour homme bénéficie d’un financement de 300 000€ et d’un accompagnement de Cédric Chaborit, président de Balenciaga.

« C’est incroyable, je suis complètement sous le choc », a avoué la créatrice de menswear à FashionNetwork.com, surprise d’avoir reçu le principal prix de la cérémonie, sous la forme d’une sculpture conçue cette fois par la créatrice française Marine Serre. « Je ne m’y attendais pas du tout car ma marque est un peu différente des autres, qui sont en quelque sorte plus parisiennes. Je ne me suis jamais présentée ici et cette opportunité représente un grand pas pour moi »[1]

Pour la première fois dans l’histoire de l’ANDAM, un second mentorat a été décerné à la couturière Wales Bonner.

EgonLab, lauréat du prix Pierre Bergé

Florentin Glémarec et Kévin Nompeix, respectivement âgés de 25 et 28 ans, se sont vus récompenser du prix Pierre Bergé par Guillaume Houzé, président des Galeries Lafayette et Nathalie Dufour, directrice générale de l’ANDAM. La marque « genderless » repart avec 100 000€ et d’un accompagnement privilégié de Sophie Delafontaine, directrice artistique de Longchamp, qui les conseillera sur leur stratégie digitale et commerciale pendant une durée d’un an. Un prix qu’ils ont dédié à leurs grands-parents qui portent leur création.

Aswad, lauréate du prix « Accessoires »

Sonia Ahmimou, fondatrice « Made in Paris » Aswad s’est vue remettre le prix de la catégorie « Accessoires » des mains de Giovanna Battaglia Engelbert, directrice de la création de Swarovski. Dans son discours de remerciement, elle a rendu hommage à l’artisanat du luxe, rappelant son parcours personnel dans les ateliers des maisons comme Hermès, Louis Vuitton et Moynat.

« C’est une belle édition dans laquelle nous avons eu 14 nominés au lieu de 10 comme chaque année. Il y avait beaucoup de projets intéressants », a déclaré Nathalie Dufour, directrice de l’Andam, à FashionNetwork.com.

Les lauréats se sont retrouvés à la fin sur scène lors d’une photo de groupe pour immortaliser le moment.

[1] Extrait issu de l’article de Fashion Network : La britannique Bianca Saunders remporte le prix Andam 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This