Comment continuer à vendre pendant le confinement ?

Depuis l’annonce du reconfinement, la fronde et l’inquiétude montent chez les marques et les enseignes dont les boutiques doivent fermer pour une durée minimale de 15 jours.

Dès le premier confinement, le DEFI s’est mobilisé à travers son bulletin e-DEFI et ses ateliers pratiques de transformation digitale pour vous aider à booster vos ventes et vos performances en ligne pendant cette période. Face à l’importance de ce virage, Bruno Le Maire a annoncé dimanche la création d’un fonds de 100 millions d’euros  pour « digitaliser les petits commerces » accompagné d’une aide logistique. Le Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance a également lancé un appel à projets pour identifier les acteurs en mesure de mettre à disposition des commerces des outils numériques à des conditions préférentielles. Certains ont d’ores et déjà été identifiés pour aider à  développer un site e-commerce, recevoir des paiements, livrer, vendre sur des marketplaces et communiquer : www.economie.gouv.fr/coronavirus-e-commerce-offres-preferentielles-commercants. De son côté, la plateforme France Numérique donne des clés pour mettre en place le click & collect.

En complément, nous vous proposons ici une revue (non exhaustive) des solutions et des conseils que nous vous avons partagés depuis le début de la crise du coronavirus pour continuer à vendre pendant le confinement :

Créer ou optimiser ses plateformes e-commerce

Pour créer rapidement votre e-shop et vendre en ligne, nous vous conseillons de visionner le replay de notre atelier « Créez et optimisez vos plateformes e-commerce » et de lire le support de présentation. Vous y trouverez un benchmark des meilleurs outils CMS pour créer votre e-shop en fonction de vos besoins, des explications sur les bonnes pratiques pour générer de la performance mais également des indications pour lancer une boutique Facebook, vendre sur Instagram et présenter ses produits sur Twitter ainsi que des conseils pour vendre sur des marketplaces.

En parallèle et si vous avez déjà un site e-commerce, nous vous conseillons de mettre à jour certains de vos contenus  et notamment vos informations de livraison en cas de changement (livraison gratuite, prolongation des délais de retour, possibilité de click & collect, etc.). Vous pouvez à ce sujet lire les conseils de Yann Rivoallan dans notre interview sur les 5 éléments d’une stratégie digitale réussie pendant le coronavirus.

Vendre sur les réseaux sociaux

Nous vous proposons un focus sur votre stratégie Instagram avec le replay et le support de présentation de notre atelier à succès « Comment vendre sur Instagram en 2020 ? ». Certains commerçants (et c’est notamment le cas de libraires) proposent encore plus simplement dans des posts sur leurs réseaux sociaux de prendre des commandes via messages privés ou mails et de les récupérer grâce au click & collect en boutique.

Mettre en place le click & collect et/ou des livraisons par coursier

Pour conseiller à distance, mettre en place le click & collect ou livrer vos clients par coursier, retrouvez notre article dédié à la solution My Dandy. La startup a développé une interface en Saas qui propose : une flotte de livreurs à vélo, un service de rdv privé en magasin pour le retrait click & collect et un service de visio et de chat pour conseiller à distance. La plateforme est actuellement gratuite et ce jusqu’à 2021. Pour en savoir plus, vous pouvez écrire à namizata.keita@my-dandy.fr. Sur le même sujet, retrouvez notre interview de Sophie Baron, co-gérante des multimarques POM, qui a mis en place la vente à distance et la livraison par coursier pendant le premier confinement.

Rejoindre une marketplace

La vente sur des marketplaces sera l’objet de notre prochain webinaire. Alors inscrivez-vous ici : « Se lancer et se développer sur les marketplaces ».

Nous espérons que ces quelques solutions pourront vous aider. Nous vous tiendrons au courant des modalités pour bénéficier du fonds annoncé par le Ministre de l’Economie pour digitaliser les commerces ainsi que de celles pour bénéficier des aides du Plan de Relance sur lequel le DEFI et les Fédérations travaillent de concert pour faire en sorte qu’elles soient accessibles aux marques de mode.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This