Viva Technology 2021 : un berceau de nouvelles technologies pour le secteur de la mode

Crédit : Les Echos©

La 5ème édition du salon de l’innovation Viva Technology s’est déroulée la semaine dernière dans un format hybride (en présentiel à la Porte de Versailles mais aussi en version digitalisée). Une vitrine pour plus de 1400 entreprises qui ont mis au point des solutions qui bouleverseront notre économie et notre société. Notamment dans l’industrie de la mode où de nombreuses startups ont présenté leurs produits et services dans les différents stands, lors des pitchs mais aussi durant des concours dont le salon a été l’hôte pour les remises de prix.

LVMH, grand incubateur pour le secteur de la mode et du luxe

On ne compte plus les investissements du premier groupe mondial de luxe dans l’innovation technologique. LVMH, qui est l’un des partenaires fondateurs du salon, possède aussi son propre incubateur « La Maison des Startups » basé à Station F. Nombreuses sont les solutions qui ont bénéficié de l’accompagnement du groupe comme NonaSource, plateforme de revente de textiles des maisons du groupe et qui a notamment bénéficié de l’accompagnement du programme entrepreneurial DARE. Autre exemple récent, LVMH a rejoint aux côtés du groupe Prada et de Cartier le consortium de la blockchain AURA spécialisée dans le luxe.

Lors du salon, de nombreuses initiatives ont été mises à l’honneur, notamment lors du concours d’innovation du groupe, les LVMH Innovation Awards qui récompensent les solutions qui révolutionneront demain l’industrie de la mode. Parmi les lauréats, Bambuser qui en plus d’avoir remporté le prix de la catégorie « Omnichannel & Retail Experience » a remporté le grand prix du concours. La structure suédoise propose un service de livestream shopping pour les marques. Les sessions sont animées par un vendeur ou un influenceur, seul ou en collectif, et sont ensuite hébergées directement sur le site de la marque. Autres lauréats du concours, Data&Data fondée par Zouheir Fuedri qui remporte le prix de la catégorie « Data & AI » et qui propose une veille internationale des transactions. EachOne, une autre start-up a remporté le prix « Employee Experience » qui identifie les réfugiés qualifiés pour qu’ils intègrent les bases de données de recrutement des grands groupes. Théo Scubla, l’un des initiateurs du projet est apparu dans le classement « 30 under 30 » de Forbes Europe.

Le stand du groupe présentait d’autres structures qu’il accompagne comme FiliPari, start-up italienne qui a inventé une fibre avec de la poudre de marbre. Un projet qui a débuté au sein de leur université à Milan et qui a désormais le soutien de LVMH.

We are_ x VivaTech, le concours d’innovation des industries créatives

Le club We are_ qui débat de la place de l’innovation dans les industries créatives et culturelles a été le partenaire de VivaTech pour l’organisation d’un concours afin de mettre en avant les solutions qui profiteront à l’avenir au secteur culturel et créatif. Plusieurs startups concouraient dans trois catégories :

  • Spectacle & Innovation digitale
  • Mode & Seconde Main
  • Patrimoine & Digitalisation

Dans la catégorie dédiée à la mode, ce sont deux entreprises qui ont été récompensées : Faume qui fournit aux marques un service complet de logistique, de communication et de revente de produits de seconde main et Luxurynsight, structure spécialisée dans la collecte de donnée du marché d’occasion et de la mode dans sa globalité.

D’autres solutions bénéfiques pour le secteur

Les allées de la Porte de Versailles regorgeaient d’innovations utiles pour la filière mode. Par exemple, Tômtex, une start-up new-yorkaise qui a créé une matière à base de champignons et de coquillages, mais aussi Bryanthings qui propose des services et des produits digitaux dans le but d’offrir une expérience client plus personnalisée en boutique. Tekyn, l’entreprise spécialisée dans la digitalisation de la production à la demande était également présente.

Pour cette nouvelle édition, l’événement aurait rassemblé 140 000 visiteurs dont 26 000 sur places. Viva Technology propose aux entreprises qui n’ont pas pu y assister un accès aux rediffusions pour le prix de 50€.

Pour profiter d’un accès aux rediffusions : Get your pass | Viva Technology

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This