« 66% des commerçants s’attendent à une croissance d’au moins 20% en 2022 » : les éléments clés d’une étude d’Adyen sur la croissance du retail

La plateforme de technologie financière Adyen a publié le mois dernier les résultats de son étude internationale 2022 sur le retail. L’entreprise a interrogé 11 000 commerçants et plus de 40 000 consommateurs de 26 pays différents. Le DEFI vous énumère les points clés de cette étude qui met en avant le rôle important des magasins tant pour les entreprises que pour les clients.

Une forte croissance du retail en France

  • 66% des commerçants français interrogés s’attendent à une croissance d’au moins 20% en 2022.
  • Sur les 5 prochaines années, la croissance du secteur retail devrait atteindre 14,8 % en France. La transformation numérique y contribuerait à hauteur de 3 %.

L’omnicanalité

  • Les ventes en ligne ont permis de compenser les pertes en magasin pour 52 % des commerçants en France pendant la pandémie.
  • 89 % des commerçants prévoient d’investir dans la technologie qui présente à leurs yeux plusieurs atouts : amélioration de l’expérience client, augmentation des ventes ou encore fidélisation client.
  • 61% des consommateur seraient plus fidèles à un commerçant leur permettant d’acheter des articles en ligne et de les rapporter en magasin.

Le magasin physique, étape essentielle d’un parcours client hybride

L’étude d’Adyen s’est aussi intéressée à la vision des consommateurs. Et si le covid a dopé les ventes en ligne, le commerce physique croît aussi. Pour les consommateurs, le point de vente doit apporter une véritable expérience.

  • 62 % des consommateurs français déclarent préférer acheter en magasin.
  • 41 % des consommateurs déclarent qu’ils apprécient de pouvoir toucher, sentir ou essayer physiquement les produits avant de les acheter.
  • Du côté des entreprises, l’attachement semble réciproque. 41 % prévoient d’augmenter le nombre de leurs magasins physiques au cours de la même période.
  • 64 % des sondés français estiment que les magasins physiques sont un point de contact important, même s’ils achètent en ligne auprès du même commerçant.
  • Une personne sur deux aimerait pouvoir essayer en magasin des produits présélectionnés en ligne.

La personnalisation

  • 68 % des sondés estiment que les retailers doivent utiliser la technologie pour améliorer leurs programmes de fidélité.
  • 59 % des consommateurs se déclarent prêts à télécharger l’application d’une marque pour recevoir des points de fidélité ou des récompenses leur permettant de se sentir reconnus.
  • 46 % des consommateurs préfèrent les commerçants qui se souviennent de leurs préférences et de leurs précédents comportements d’achat pour créer une expérience d’achat plus personnalisée.

D’autres articles sur le retail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This