La stratégie Web 3.0 de Nike

En décembre 2020, le DEFI publiait dans son bulletin hebdomadaire un article consacré à « La stratégie direct-to-consumer de Nike ». Cet article étant l’article le plus consulté de notre blog, nous avons décidé pour ce bulletin anniversaire de l’actualiser en nous intéressant à la stratégie Web 3.0 du géant à la virgule. L’avènement du métavers a ouvert de nouvelles opportunités pour les stratégies Direct-To-Consumer que Nike s’est empressé de saisir afin de renforcer le lien avec ses consommateurs.

Tour d’horizon des différentes actions de Nike dans le Web 3.0

  • En novembre dernier, Nike a créé Nikeland : un métavers au sein duquel les utilisateurs de Roblox peuvent partager des expériences dans l’univers de la marque. A l’image des flagships Nike, ce métavers permet de mettre la marque en scène, de susciter l’enthousiasme des clients et de créer un sentiment de communauté. L’attrait de Nike étant déjà fort auprès des Gen Z et des Millenials, la marque a trouvé un moyen d’accroître leur engagement grâce au jeu.
  • Peu de temps après, en décembre, Nike a acheté RTFKT, un studio créatif spécialiste de la création de sneakers digitales. Cette acquisition permet, entre autres, d’étendre la communauté Nike : « Notre plan est d’investir dans la marque RTFKT, d’être au service de leur communauté innovante et créative, de développer cette communauté et d’étendre l’empreinte ainsi que les capacités numériques de Nike. », a indiqué dans un communiqué son PDG John Donahoe.
  • Il y a quelques jours, la multinationale a lancé une collection de sneakers en édition limitée dont l’intégralité des paires, nommées CryptoKicks, sont associées à des NFTs. Selon la revue Harvard Business Review, les NFT et le web 3.0 représentent une opportunité unique pour se réapproprier les relations numériques avec ses consommateurs. Contrôlés directement par la marque, ils pourraient même devenir le point de contact central tout au long de la relation client. Au-delà de leur valeur marchande, les NFT sont également porteurs d’une certaine valeur ajoutée, notamment sociale. Les détenteurs de NFT accèdent à une communauté et peuvent souvent bénéficier de privilèges associés.

Pour lire nos autres articles sur le Web 3.0 :

Comment une marque doit utiliser les NFT selon le Harvard Business Review

De retour de South by Southwest : les enseignements pour le secteur des industries créatives selon we are_

Pourquoi la mode digitale est importante – au-delà des vêtements digitaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This